Étape 7: Narbonne- Sète (92km)

Étiez vous étonnés de ne pas avoir eu de nos nouvelles hier soir? Étant arrivés à Sète un peu tard, nous avons décidé d’écrire ce matin plus au calme….car ici, à Sète reigne une vraie folie populaire!

Mais avant de vous raconter cela, voici un petit mot sur la belle Narbonne, ancienne capitale Romaine, tirant son nom du mot Celte et ibérique  » Narbo » qui signifie  » au bord de l’eau ».

Son histoire nous est contée par les pierres et les bâtiments qui trahissent le passé antique de la ville.

Tout d’abord, nous avons foulé les pavés de la Via Domitia, vestige de cette première route romaine reliant l’Italie a l’Espagne. Nous nous demandions; comment est ce possible que des chariots arriveraient à rouler sur ceJ’ai s énormes pierres?

Plus tard, le palais des archevêques fut construit avec la particularité que le château est attenant à la cathédrale. Et cela donne aujourd’hui, une belle histoire à vous raconter en tant que jeunes mariés! Narbonne est connue pour la facilité de ses mariages et beaucoup y veulent célébrer leur union.image Une fois unis à la mairie se trouvant dans l’ancien château, le couple passe par le cloître jouer les stars d’un jour devant le photographe avant d’entrer dans la splendide cathédrale. Le tout en un endroit superbement fleuri naturellement! Elle est pas belle la vie a Narbonne?

Le soir, au marché des producteurs le long du quai, Nous avons dégusté les vins de « la Clape » site naturel classé de la commune narbonnaise. imageLe grenache, le mourvèdre et la Syra donnent tout leur potentiel dans la région ensolleillée et calliouteuse. Merci aux petits producteurs bien sympathiques pour leurs explications et merci aux musiciens qui nous ont fait danser sur des rythmes de rock’n roll!

Narbonne, cela fait la deuxième fois que je te rends visite. J’aime tes ruelles et ton petit pont ´montevecchio’ bien a toi.image J’aime la vie le long de ton canal Robine enfin reconnu comme son grand frère canal du midi comme patrimoine mondiale de l’UNESCO. J’aime l’odeur de ta garrigue, le goût de tes vins et l’accent de tes habitants. Alors…. Jamais deux sans trois!

Isa

 

Revenons donc à notre étape cycliste. Nous avons pris la route pour Sète ce matin à 11h aprés une dernière visite de Narbonne.

Ce fut certainement l’étape la plus complète de ce périple. Nous avions décidé de faire une petite infidélité à notre canal tant aimé durant 45km afin de suivre la route des vins qu’on ne pouvait louper tant on adore l’or rouge.

imageAprès avoir eu quelques difficultés de trouver notre chemin dans la campagne languedocienne, nous sommes arrivés sur la route des cabanes traversant de nombreuses vignes qui donnaient au paysage un air de Toscane.

Passés ces superbes paysages, nous avons croisé l’Aude et rejoint une petite départementale qui devait nous ramener vers le canal du midi au niveau de Villeneuve-les-beziers.

Malheureusement, une erreur de chemin nous a amené à une départementale à très fort trafic. La route était si dangereuse et désagréable que nous avons vite compris notre erreur et quitté celle-ci à la première occasion.

Heureusement, nous sommes vite retombés sur nos pas après ces quelques sueurs froides. Le canal se tenait devant nous avec ses nombreuses péniches et odeurs de grillades.

La route longeant le canal était parfaite à cette hauteur et nous avons pu rejoindre Agde dans de très bonnes conditions.

Il était temps de dire au revoir à notre canal du midi qui nous avait amené à quelques mètres de la mer et qui se jette dans l’Hérault au niveau de Agde.

Isa et moi espérions croisé quelques nudistes dans la ville du naturisme mais nous n’avions rien aperçu à l’horizon.

Nous avions donc continué notre chemin vers la mer Méditerranée qui se tenait si proche de nous.

Nous apperçûmes au loin le cordon de sable séparant l’étang de Thau de la mer Méditerranée.

Deux kilomètres plus tard, nous pénétrâmes sur cette impressionnante languette de sable et pûrent apercevoir la mer Méditerranée !

Quelle sensation incroyable qui nous a parcouru à ce moment précis… Nous l’avions fait ! Nous avions réussi notre pari ! Traverser l’entre deux mers à vélo et ce en seulement 7 jours.

Aprés une petite tape entre nos mains et quelques photos de cette si jolie mer, nous avons parcouru les 15km qui nous séparait de Sète sur un un très sympathique chemin le long de la mer.

Nous avons pénètré dans le port de Sète une heure plus tard et y avons été accueilli par une foule immense qui célébrait la Saint-Louis.

Inutile de vous dire que plus aucun logement n’était encore disponible dans cette ville un samedi à 19h en pleine festivité.

Heureusement, nous finîmes par trouver une place dans une auberge de jeunesse dans laquelle l’on partagea une chambre avec un autre couple…

Steph

 

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>